00491734208782 mail@hetaera.de

Liliana Velásquez

Je ne suis pas une et simple, mais complexe et multiple. – Virginia Woolf
Book nowRates

 

Liliana Velázquez est parmi nous ! Lady Velásquez de New York ! Longue vie à la sublime V !

Nous parlons d’une fille de bonne famille. Enfant de bourgeois colombiens, elle a le sang chaud, une élégance et une vitalité imparables. C’est une enfant sauvage, éduquée dans la rigueur traditionnelle des écoles monastiques : ces lieux de pudeur qui tentent tant bien que mal de préserver la beauté bourgeonnante des menaces lascives des grandes villes. Mais Liliana eût déjà gouté à ce nectar, découvrant son propre secret lubrique. À l’âge de 16 ans, elle partit pour New York.  Le charme de la jeune fille envoûtât immédiatement ses imprésarios : alliage de Joséphine Baker et de Liza Minelli dont le corps divin oscille entre un jeune garçon et un anaconda. Ses yeux de biche, à l’époque, trahissaient encore un fragile début de conquête de sa timidité… Liliana savait qu’elle était une muse. Une danseuse, une actrice, une artiste. Et comme toutes les vraies muses, elle avait un faible pour certaines mortifications. Elle n’aspire pas seulement à s’amuser, non, elle cherche le plaisir suprême, l’entière dissolution des frontières, l’absolue fusion, l’abandon corps et âme à quelque chose de chaud et de sombre comme une nuit tropicale. Liliana a le don rare de danser au-dessus des abîmes, légère et énergique, tel un phénix dans le vent ascendant d’une extase flamboyante.

 

 

 

 

 

Liliana Velázquez à son propos.

J’ai passé ma vie à franchir des frontières. Ma Colombie natale m’apprit les valeurs familiales, et leurs limites : après une aventure amoureuse homosexuelle, mes parents très croyants me placèrent dans un pensionnat de jeunes filles – le hasard fait bien les choses ! J’étais un terrible petit démon vicieux au beau milieu des jolies innocentes du couvent. Un jaguar dans une cage à lapins. New York m’enseigna que je pouvais être n’importe qui. Et que je savais aimer les hommes. Beaucoup d’hommes !  À Manhattan, je me perdis dans le monde scintillant de la nuit, des théâtres, des cabarets. C’est là que je découvris ma passion pour le stand up. Mes spectacles étaient d’un registre inhabituel : exotiques et érotiques. Longue vie à la V ! Je conquis les scènes de Times Square en portant armures et fourrures. Un amant dont j’étais la muse m’emmena à Berlin. L’aventure de dura pas, mais mon nouvel amour s’appella Berlin ! C’est ici que j’encourage l’épanouissement d’une scène comique féministe avec des spectacles à succès comme Balls to the Wall, Pussy Powered Protest, Sex Gods & Hysteria. J’intègre dans mon art ma douleur amoureuse et ma renaissance constante en tant que femme libre et intellectuellement indépendante. Berlin m’apprit à m’aimer. Et l’infini délice de se réveiller l’après-midi.

 

 

 

 

 

 

 

Profession : comédienne de stand-up

Langues : espagnol, anglais, un peu d’allemand (en apprentissage)

Taille : 172 cm

Pointure : 39

Silhouette : meneuse de revue aux longues jambes

Teint : « Latina incognita ».

Couleur des cheveux : poivre et sel

Couleur des yeux : agate de feu

Parfum : Hermès, Élixir des Merveilles

Plat préféré : Tout

Boisson favorite : Rhum sombre

Local fétiche : Grill Royal

Instagram: lilianavelasquezm1977

 

 

 

Pour rencontrer à Berlin et dans le monde.

Profession : comédienne de stand-up

Langues : espagnol, anglais, un peu d’allemand (en apprentissage)

Taille : 172 cm

Pointure : 39

Silhouette : meneuse de revue aux longues jambes

Teint : « Latina incognita ».

Couleur des cheveux : poivre et sel

Couleur des yeux : agate de feu

Parfum : Hermès, Élixir des Merveilles

Plat préféré : Tout

Boisson favorite : Rhum sombre

Local fétiche : Grill Royal

Instagram: lilianavelasquezm1977

 

 

 

Pour rencontrer à Berlin et dans le monde.