00491734208782 mail@hetaera.de

Lily Badu

Tu me tues. Tu me fais du bien. (Marguerite Duras)

 

DemandeMon cadeau

Lily Badu, majestueuse chatte persane aux yeux noir de jais comme deux bijoux de jade au milieu d’un visage d’adoration. Elle possède la grâce voluptueuse d’une Deva bouddhiste se prélassant sur les pierres chaudes de son temple. Ne voilà pas en effet un corps digne d’ériger des sanctuaires ? Quelle éclatante sensualité, quelles courbes somptueuses, quelle carrure puissante et agile, quelle beauté complète ! Cette créature est la est la plénitude même – elle sollicite l’éveil d’ardents désirs ancestraux, promettant leur assouvissement ultime. Une féminité sacrée déborde de chacune des exquises cellules de son enveloppe charnelle et attise la convoitise secrète de pèlerins brûlant de lui baiser les pieds. Sa peau abondante est comme les pétales de certaines fleurs tropicales, fermes et veloutées, vénéneuses et envoûtantes. Plus d’un se sont perdus dans le désir de dévorer sa chair comme un tigre se jetterait sur une biche lascive. Car ce sont eux qui, le plus souvent, seront engloutis par les lèvres charnues de Lily, attirantes comme le calice lustré de quelque plante carnivore. Combien de bienheureuses victimes du sourire féroce de Lily ? D’innombrables admirateurs comblés et oubliés sont conservés à jamais dans la mémoire silencieuse de son corps.

 

 

Lily Badu à son propos.

Reste serein. Ne perds pas confiance. Ne te laisse pas déstabiliser par ce qu’on te dit –  sois comme ça, fais ça, aime ça. La décision souveraine de suivre mes instincts les plus inavouables me confère une force tranquille, loin de notre monde illusoire dont je me suis détachée. Laisse-les donc parler, médire et pourchasser leurs sorcières. Tu trouveras le salut en te retirant en ton for intérieur, le temple qui seul renferme ta vérité sacrée. Mois aussi, autrefois, je me suis laissée atteindre par les pressions terrestres. Ne sais-tu donc pas que nous possédons plusieurs vies et que celle-ci n’est pas la première de l’esprit ancestral qui m’habite ? Ma vie antérieure m’a précipitée au fond des pires abîmes. Je me suis perdue dans la poursuite hâtive de désirs trompeurs. Je me suis donnée au point de me perdre et de ne plus rien ressentir, souffrant corps et âme. Au bord du précipice, par la grâce d’une force mystérieuse venue de mes profondeurs, je pus me sauver. Je me suis libérée de mes lourdes chaînes comme un oiseau s’échapperait de la gueule d’un serpent, ou une âme des cendres de la mort. Blanchie telle une fleur de lotus trône au dessus du bourbier, je repose désormais à la lumière dorée. Ma parole est une énigme ? Alors contemple-moi en Sphinx ! Rejoins-moi dans mon temple et je te sauverai de ta vie. Et pendant que tu feras de moi l’objet de ton désir, tu deviendras mon plus fidèle sujet d’étude.

 

 

 

Pour rencontrer à Berlin et dans le monde.

 

Profession : ancienne gérante de label, actuellement étudiante en sociologie

Langues : allemand, anglais

Taille : 160 cm


Silhouette : courbes généreuses

Poitrine: 80 D

Couleur des yeux: brun jade

Couleur des cheveux : blanc de braise


Teinte de peau : orchidée dorée

Parfum: Champs-Élysées, Guerlain

Breuvage favori : Dry Martini avec une olive

restaurant préféré: Ryōtei Berlin