00491734208782 mail@hetaera.de

Irina Elias

Je pense que le sexe devrait être une religion. Je n'en ai pas d'autre. — Patricia Highsmith
DemandeMon cadeau

 

Dans le célèbre roman de Tolstoï, l’adolescente Kitty ne supporte pas d’être évincée du bal par Anna Karénine, une femme plus âgée et au caractère plus affirmé. Irina Elias est cette femme dont la classe souveraine fascine. Une femme qui a une histoire. Plus jeune, elle a été utilisée comme appât par la Stasi est-allemande pour espionner les hommes d’affaires occidentaux dans les hôtels Berlinois. Ils ne pouvaient pas résister à la jeune fille de Berlin-Est. Peu après, lorsque la RDA s’est effondrée, elle a flâné, libre comme l’air, dans les milieux malfamés de la ville en chaos. Si, jeune fille, elle était déjà irrésistible, la femme mûre qu’elle est devenue est carrément dangereuse. Elle enlace ses amants comme une veuve noire qui tisse sa toile. L’érotisme vacillant qu’elle dégage depuis ses gestes les plus anodins s’insinue dans votre système nerveux comme une ivresse archaïque. Êtes-vous à la hauteur ?

 

 

 

 

Irina Elias à son propos.

 

Ne me fais pas de leçon de morale. Je suis devenue assez bourgeoise et établie. Vue de l’extérieur, une citoyenne tout à fait honorable. J’ai assez entendu parler de morale dans la bouche de la police et en prison. Enfant déjà, je refusais instinctivement toute entreprise éducative. Au lieu d’aspirer à une triste vie productive, j’ai fui à Berlin et j’ai traîné avec les punks de l’Alexanderplatz. Je n’avais besoin ni d’argent ni d’adresse. Je dormais chez des amis et chez mes premiers amants. Tu me demandes si j’avais peur ? Je n’en ai même pas eu l’idée. Pas même la menace de poursuites ne m’effrayait. Que veux-tu… je ne peux pas faire autrement que d’être libre. Alors ne me parle plus de liberté. J’ai déjà payé le prix de ma liberté. Et je serais prête à le refaire.

 

 

 

 

Profession : manager culturelle

Langues : allemand, anglais

Taille : 172 cm

Silhouette : mince et souple

Teinte de peau : velours beige

Cheveux : bruns fumés

Couleur des yeux : Prasiolite

Parfum : Rausch, J. F. Schwarzlose

Boisson préférée : vodka Three Sixty

Plat favori : la neige fraîche

Local fétiche : Grill Royal

 

 

À demande à Berlin et tout le monde.

 

Profession : manager culturelle

Langues : allemand, anglais

Taille : 172 cm

Silhouette : mince et souple

Teinte de peau : velours beige

Cheveux : bruns fumés

Couleur des yeux : Prasiolite

Parfum : Rausch, J. F. Schwarzlose

Boisson préférée : vodka Three Sixty

Plat favori : la neige fraîche

Local fétiche : Grill Royal

 

 

À demande à Berlin et tout le monde.